Opéra : définition et caractéristiques

Pendant très longtemps, la musique et le théâtre ont été considérés comme deux genres distincts. L’une utilisait la voie et l’autre, les gestes et mimiques. Il fallait attendre le XVIIe siècle pour voir la naissance d’une nouvelle forme artistique qui combine les deux genres. Il s’agit de l’Opéra. Comment peut-on le définir ? Quelles sont ses caractéristiques ?

L’Opéra, qu’est-ce que c’est ?

« Opéra » est un terme italien. Littéralement, il signifie « œuvre ». C’est une œuvre musicale et théâtrale gravée sur un livret qui met en scène des personnages et leur histoire. Ici, les rôles sont chantés et non joués par les personnages. Cela dit que l’Opéra occidental se fixe pour objectif d’unir tous les arts en une seule œuvre, que ce soit la poésie, le théâtre, la danse, la musique, etc. Dès lors, on aura désormais que de chants alternés aux paroles sur un fond musical.

Caractéristiques de l’Opéra

L’Opéra est essentiellement d’origine italienne. En conséquence, ses caractéristiques lui sont fixées par l’Italie. Il faut dire alors que l’Opéra occidental se caractérise par le comique, le burlesque, le tragique, la magie, le merveilleux. Il y a aussi l’abondance de personnages et de genres musicaux.

En effet, l’Opéra se reconnaissait à un mélange de genres littéraires et musicaux, le tout sous un aspect plus ou moins touffu. Il suffit d’alterner les chants et les paroles à partir d’un texte préalablement rédigé pour passer sur scène.

Par ailleurs, le genre a évolué. Avec les dramaturges et poètes français du XVIIe siècle, il y a eu un grand coup de balai. Grâce à Molière et Racine, on peut noter l’introduction des règles des trois unités qu’il fallait absolument respecter.

Alors, le nombre de personnages est totalement réduit : peu de personnages pour composer l’Opéra. De la même manière, on assiste à la surpression des éléments comiques et merveilleux. Pour rappel, Orfeo de Claudio Monteverdi est le premier chef-d’œuvre à avoir porté le nom d’opéra.

Author: